Installation

La première étape consiste à installer Rust. Nous allons télécharger Rust via rustup, un outil en ligne de commande conçu pour gérer les versions de Rust et les outils qui leur sont associés. Vous allez avoir besoin d'une connexion Internet pour le téléchargement.

Note : si vous préférez ne pas utiliser rustup pour une raison ou une autre, vous pouvez vous référer à la page des autres moyens d'installation de Rust pour d'autres méthodes d'installation.

L'étape suivante est d'installer la dernière version stable du compilateur Rust. La garantie de stabilité de Rust assurera que tous les exemples dans le livre qui se compilent bien vont continuer à se compiler avec les nouvelles versions de Rust. La sortie peut varier légèrement d'une version à une autre, car Rust améliore souvent les messages d'erreur et les avertissements. En résumé, toute nouvelle version stable de Rust que vous installez de cette manière devrait fonctionner en cohérence avec le contenu de ce livre.

La notation en ligne de commande

Dans ce chapitre et les suivants dans le livre, nous allons montrer quelques commandes tapées dans le terminal. Les lignes que vous devrez écrire dans le terminal commencent toutes par $. Vous n'avez pas besoin d'écrire le caractère $; il marque le début de chaque commande. Les lignes qui ne commencent pas par $ montrent généralement le résultat de la commande précédente. De plus, les exemples propres à PowerShell utiliseront > plutôt que $.

Installer rustup sur Linux ou macOS

Si vous utilisez Linux ou macOS, ouvrez un terminal et écrivez la commande suivante :

$ curl --proto '=https' --tlsv1.2 https://sh.rustup.rs -sSf | sh

Cette commande télécharge un script et lance l'installation de l'outil rustup, qui va installer la dernière version stable de Rust. Il est possible que l'on vous demande votre mot de passe. Si l'installation se déroule bien, vous devriez voir la ligne suivante s'afficher :

Rust is installed now. Great!

Vous aurez aussi besoin d'un linker, qui est un programme que Rust utilise pour regrouper ses multiples résultats de compilation dans un unique fichier. Il est probable que vous en ayez déjà un d'installé, mais si vous avez des erreurs à propos du linker, cela veut dire vous devrez installer un compilateur de langage C, qui inclura généralement un linker. Un compilateur est parfois utile car certains paquets Rust communs nécessitent du code C et auront besoin d'un compilateur C.

Sur macOS, vous pouvez obtenir un compilateur C en lançant la commande :

$ xcode-select --install

Les utilisateurs de Linux doivent généralement install GCC ou Clang, en fonction de la documentation de leur distribution. Par exemple, si vous utilisez Ubuntu, vous pouvez installer le paquet build-essential.

Installer rustup sous Windows

Sous Windows, il faut aller sur https://www.rust-lang.org/tools/install et suivre les instructions pour installer Rust. À un moment donné durant l'installation, vous aurez un message vous expliquant qu'il va vous falloir l'outil de compilation C++ pour Visual Studio 2013 ou plus récent. La méthode la plus facile pour obtenir les outils de compilation est d'installer Build Tools pour Visual Studio 2019. Lorsque vous aurez à sélectionner les composants à installer, assurez-vous que les “Outils de compilation C++” sont bien sélectionnés, et que le SDK Windows 10 et les paquets de langage Anglais sont bien inclus.

La suite de ce livre utilisera des commandes qui fonctionnent à la fois dans cmd.exe et PowerShell. S'il y a des différences particulières, nous vous expliquerons lesquelles utiliser.

Mettre à jour et désinstaller

Après avoir installé Rust avec rustup, la mise à jour vers la dernière version est facile. Dans votre terminal, lancez le script de mise à jour suivant :

$ rustup update

Pour désinstaller Rust et rustup, exécutez le script de désinstallation suivant dans votre terminal :

$ rustup self uninstall

Dépannage

Pour vérifier si Rust est correctement installé, ouvrez un terminal et entrez cette ligne :

$ rustc --version

Vous devriez voir le numéro de version, le hash de commit, et la date de commit de la dernière version stable qui a été publiée, au format suivant :

rustc x.y.z (abcabcabc yyyy-mm-dd)

Si vous voyez cette information, c'est que vous avez installé Rust avec succès ! Si vous ne voyez pas cette information et que vous êtes sous Windows, vérifiez que Rust est présent dans votre variable d'environnement système %PATH%. Si tout est correct et que Rust ne fonctionne toujours pas, il y a quelques endroits où vous pourrez trouver de l'aide. Le plus accessible est le canal #beginners sur le Discord officiel de Rust. Là-bas, vous pouvez dialoguer en ligne avec d'autres Rustacés (un surnom ridicule que nous nous donnons entre nous) qui pourront vous aider. D'autres bonnes sources de données sont le forum d'utilisateurs et Stack Overflow.

Documentation en local

L'installation de Rust embarque aussi une copie de la documentation en local pour que vous puissiez la lire hors ligne. Lancez rustup doc afin d'ouvrir la documentation locale dans votre navigateur.

À chaque fois que vous n'êtes pas sûr de ce que fait un type ou une fonction fournie par la bibliothèque standard ou que vous ne savez pas comment l'utiliser, utilisez cette documentation de l'interface de programmation applicative (API) pour le savoir !